Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Eléa

Presentation-Elea-201112

Tu Cherches ? Tu Trouves !

Faustine

Presentation-Faustine-201112

C'est Rangé Par Mois

Je suis là aussi !

Rejoignez-moi sur :
Ma Page sur Hellocoton

 

Mon Instagram :

Il était une fois...

 

Lilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickers
 
 ami(s) d'Eléa et de Faustine vien(nen)t de pousser la porte d'Eléaland
Les photos présentes sur mon blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans me demander l'autorisation au préalable.
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 18:24

Faustine a eu 6 ans le 3 mars... 6 ANS !!!

Je ne m'en suis pas encore remise ;)

Elle quitte doucement le monde de la petite enfance pour se diriger droit vers l'école primaire, et moi, je n'ai pas vu grandir mon bébé !

 

Samedi avait lieu LE goûter d'anniversaire tant attendu, avec ses amis, à la boutique Les Petits Zanimos, découverte l'année dernière par Eléa et ses amis, qui ont dû y fêter un bon tiers des anniversaires de la classe.

 

Les Petits Zanimos, c'est un atelier où les enfants peuvent jouer pendant deux heures avec des souris, des hamsters, des lapins, des cochons d'inde, des oiseaux, un chien... Les brosser, les caresser, les câliner, leur donner à manger, leur construire des parcours... Le bonheur, et ce lieu magique remporte un franc succès chez les petits. 

 

12 enfants étaient présents, dont Faustine et Eléa, c'était raisonnable en terme de bruit et d'agitation. Tout le monde s'est régalé, et même ceux qui sont arrivés avec une pointe d'appréhension et n'osaient pas porter les animaux en début d'après-midi, les tenaient comme des peluches à 16h.

Faustine est repartie avec des étoiles plein les yeux, et un peu de déception car Françoise des Petits Zanimos vend sa boutique à la fin du mois pour partir à New Delhi, il n'y aurai donc plus jamais d'anniversaires là bas, c'est une grosse page qui se tourne pour un grand nombre d'enfants du quartier.

 

Place à quelques photos de cet après-midi, avec tout d'abord la décoration du gâteau par Eléa et Faustine :

2014-03-2321.JPG
Et le résultat, pas si mal en fin de compte !
2014-03-2322.JPG
Et aux Petits Zanimos :
2014-03-2464.JPG
2014-03-2468.JPG
2014-03-2473.JPG
2014-03-2470.JPG
2014-03-2476.JPG
2014-03-2475.JPG
2014-03-2467.JPG

Et pour finir, l'interview de son anniversaire à laquelle elle s'est prêtée de bon coeur !

 

Surnom : Faustinette

Quel âge as-tu : 6 ans

Quelle est ta couleur préférée : Violet Fuschia

Quel est ton animal préféré : le cheval

Quel est ton livre préféré : Un livre de cheval

Quelle est ton émission préférée : Money Drop

Quel est ton film préféré : Flicka

Quelle est ta chanson préférée : La zumba

Quel est ton plat préféré : les crèpes

Quelle est ta boisson préférée : le diabolo Grenadine

Que préfères-tu prendre au petit dej : des tartines de pain avec du beurre salé

Quel est ton goûter préféré : des Oréo et une compote et un yop

Quel est ton vêtement préféré : une robe

Quel est ton jouet préféré : le lapin réveil (ndlr : les Kidi'Miniz)

A quoi préfères-tu jouer : au Mémory

Qui est ta meilleure amie : Emma

Quelle est la chose de tu adores faire : jouer avec maman au monopoly

Quelle est l'activité extérieure que tu préfères : pique niquer et aller au parc

Quelles sont tes vacances préférées : Quand on va à Marseille et à la plage

Qu'est-ce que tu préfères emmener avec toi dans ton lit le soir : maman :-)

Quel est ton endroit favori : partout ! A part dans les magasins !

Quel est ton restaurant préféré : le Buffalo Grill

Où veux-tu aller en vacances : en Thaïlande (ndlr : on en revient, vacances en amoureux, on ne l'a pas emmenée ;-) )

Que veux-tu faire quand tu seras grande : Faire de l'équitation et acheter un chien et m'occuper d'un ranch

Qu'as-tu fait pour ton anniversaire : Je suis allée aux Petits Zanimos. J'ai eu beaucoup de cadeaux et j'embrasse mes copines parce qu'elles sont super sympa et je les adore !

Et pour finir, une photo d'elle avec ses lunettes, comme sa soeur, ENFINNNN. Elle ne les portera qu'en classe (hypermétropie +2, corrigée à +1). Elle avait déjà fait une tentative de lunettes l'année dernière, mais elle se les était fait rapidement voler, et j'avoue (mère indigne :p ) que j'attendais le prochain rdv chez l'ophtalmo pour lui faire prescrire une nouvelle paire. Elle attendait donc cette visite avec impatience et est ressortie avec le précieux sésame (l'ordonnance ;) ) lui permettant ENFINNNN d'accéder au statut suprême de fille à lunettes !
2014-03-2318.JPG

Partager cet article

Published by Pascale, Eléa et Faustine - dans Faustine 5 - 6 ans
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 07:07
Non ce ne sont pas tout à fait la Belle et le Clochard... Et à y regarder de plus près, ce n'est pas non plus un plat de spaghettis bolognaises ! Mais y'a de l'idée...
Belle-Clochard1.jpg
Belle-Clochard2.jpg
Ca aide à faire passer la pilule.. euh la salade !
Belle-Clochard3.jpg
Et puis du coup c'était l'éclate dans la cuisine : il y a même eu des invités surprise !
Belle-Clochard4.jpg

Partager cet article

Published by Pascale, Eléa et Faustine - dans Au quotidien
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 16:56

Nous y sommes... H-3 avant le début des festivités, H-3 avant le réveillon de Noël.

 

Cette année encore, elles ont commandé la moitié du catalogue de jouets.

Cette année encore, elles seront bien trop gatées... Leurs yeux brilleront, et j'ai beau m'en défendre chaque année et me dire que c'est la dernière année qu'on les gâte autant parce que quand même... c'est trop... leur joie et les étoiles dans leurs yeux contribuent en grande partie à la magie de MON Noël A MOI :)

 

Cette année, le calendrier de l'Avent a été déniché chez Hema : des cubes à accrocher comme des guirlandes, et à garnir.

Faustine m'a aidée à le confectionner, et elle était toute disposée à m'aider à remplir les cubes... la chipie qui voulait découvrir les surprises en avant-première !

Noel2013-1.jpg
Noel2013-2.jpg
Le sapin a été fait très tôt, dès le 1e décembre. Un vrai grand sapin qui sent bon le sapin. Deux lutines ont largement contribué à le décorer.  
Noel2013-3.jpg
Noel2013-4.jpg
Noel2013-5.jpg
Noel2013-8b.jpg

La crèche provençale a pris sa traditionnelle place au pied du sapin, avec ses santons achetés au marché au santons à Marseille... Et le petit Jésus, bien sûr, ne fera son apparition dans l'étable qu'à Noël (en l'occurence il va naître tard chez nous cette année, vu que nous sommes en Alsace et que nous ne rentrons que le 28 ;) ).


En revanche, on a oublié de planter le blé à la Sainte Barbe donc pas de blé chez nous cette année ! J'espère que l'année sera prospère quand même ;) 

Noel2013-6.jpg
Noel2013-7.jpg

Ah ! Et puis l'Avent ne serait pas l'Avent sans LA lettre au Père Noël ! Il fallait bien une grande enveloppe pour contenir le demi-catalogue découpé et collé avec passion.

Enveloppes décorées avec amour et envoyées à temps pour recevoir la réponse du Père Noël ! 

Noel2013-9b.jpg
Noel2013-10b.jpg
Noel2013-11b.jpg
Noel2013-12b.jpg
Nous sommes en Alsace pour la semaine, et comme chaque année la magie de Noël opère, malgré la douceur (14 degrès aujourd'hui !), entre les maisons et villages décorés, et les marchés de Noël qui fleurissent dans chaque village... 
Noel2013-13.jpg
On vous embrasse... 
Noel2013-16.jpg
Et on vous souhaite un JOYEUX NOEL 2013 !!!  

Partager cet article

17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 22:28

Ce que j'ai beaucoup apprécié en Guadeloupe, c'est la diversité et le nombre de choses à voir et à faire. On y est resté 15j... et ce n'était pas assez !

Hormis l'île (ou plutôt les deux iles) qui est déjà grande et variée, il y a quelques perles d'îles au large de la Guadeloupe : Les Saintes, Marie-Galante, la Désirade, Petite Terre... On aurait voulu pouvoir tout faire, mais on a manqué de temps.

 

Ce jour là, notre 9e jour de vacances sur l'île, nous sommes allés visiter les Saintes.

 

Pour la traversée, nous nous sommes rendus à Trois-Rivières car il n'y en a que pour 20 mn de bateau.

Gwada-Jour9-1.jpg
Gwada-Jour9-2.jpg

Et là, nous arrivons dans l'une des plus belles baies du monde... Pour pouvoir l'admirer à sa juste valeur, nous décidons de prendre de la hauteur, et nous nous dirigeons vers le fort Napoléon (avec le secret espoir de croiser quelques iguanes... Mais nous n'en verrons pas !).

 

Et on peut dire que... ça grimpe ! Et qu'il fait une chaleur épouvantable.

Gwada-Jour9-3.jpg
Mais au plus on monte, au plus la vue est belle...
Gwada-Jour9-4.jpg
Gwada-Jour9-5.jpg
Les filles enlèvent leur tee-shirt... et j'aurais bien fait pareil, tellement il fait chaud.
Gwada-Jour9-6.jpg
Et la voilà, la vue d'en haut.
Gwada-Jour9-7.jpg
Gwada-Jour9-8.jpg
Gwada-Jour9-17.jpg
Gwada-Jour9-18.jpg
Gwada-Jour9-20.jpg
On cherche les iguanes, car il paraît qu'il y en a plein au fort Napoléon, mais ils se cachent bien, on repartira bredouilles.
Gwada-Jour9-9.jpg
Gwada-Jour9-10.jpg
Gwada-Jour9-11.jpg
Et puis on redescend vers le village, non sans avoir jeté un oeil à la plus célèbre maison des Saintes, la maison bateau, en forme de proue de navire, que les bateaux saluaient dans le temps lorsqu'ils pénétraient dans la baie, la prenant pour un vrai bateau. Cette maison est aujourd'hui celle du médecin de l'ïle.
Gwada-Jour9-12.jpg
On a chaud, on a soif, on se pose dans un resto au bord de l'eau pour boire un coup, et puis finalement, on y est tellement bien qu'on y reste pour déjeuner.
Gwada-Jour9-13.jpg
Gwada-Jour9-14.jpg
Gwada-Jour9-15.jpg
Gwada-Jour9-16.jpg

L'après-midi, il nous est arrivé une drôle de mésaventure, enfin pas très drôle sur le moment.


Nous sommes allés à la plage de l'Anse Rodrigue pour nous baigner.

Franck, Pierre et Eléa partent explorer les fonds marins au masque et tuba.

Faustine reste sur la plage avec moi, elle se baigne un peu au bord de l'eau.


Et puis je vois Franck revenir avec les deux grands, il se tient les yeux, ça le pique... Du sel dans les yeux, on pense. Il s'essuie les yeux sur une serviette, ça ne passe pas, ça empire. Il a l'impression qu'on lui a versé du piment dans les yeux, il ne peut plus les ouvrir, ils sont rouges, ils pleurent.

Ni une ni deux, on remballe toutes les affaires, et on rentre. On va essayer de trouver une pharmacie au village. On le tient par la main, on le guide, comme un aveugle. Il ne peut absolument pas ouvrir les yeux.


En chemin on croise un Saintois à qui on raconte notre mésaventure. Il nous dit que Franck a dû se prendre un brûlant dans les yeux, que c'est fréquent par ici. Un brûlant, c'est une espèce de micro méduse invisible à l'oeil nu, pas plus grande qu'un filament, qui brûle quand on la touche. Franck devait avoir un brûlant dans son masque, et celui-ci lui aurait allègrement brûlé les deux yeux.

 

Le Saintois dédramatise, nous dit que la douleur va durer quelques heures, mais que ce n'est pas grave, qu'il n'aura pas de séquelles aux yeux. Il appelle les pompiers afin qu'il soit pris en charge pour aller chez le médecin (dans la maison bateau) puis le pharmacien, car c'est la procédure.

 

Les pompiers arrivent et l'embarquent. Nous ne le reverrons que quelques minutes avant d'embarquer dans le bateau qui nous ramènera à Trois-Rivières. Après un rinçage au collyre, ça va mieux, même si ça le gène encore, comme du sable dans les yeux, pendant 5 bonnes heures.

 

Pendant ce temps, je reste seule avec les 3 enfants et les 10 000 sacs, et environ un bon kilomètre à parcourir jusqu'au village, en plein soleil, sous une chaleur de folaïe. Le Saintois qui nous a aidés a pitié de moi, me dit qu'il ne peut pas me laisser redescendre comme ça, chargée comme je suis, avec les enfants, et qu'il va voir si sa femme ne peut pas nous descendre en scooter. Ce qu'elle fait, juste avant d'aller travailler, en deux aller-retours (et donc à chaque fois à trois sur le scooter). Et ben ça a été THE ATTRACTION de la journée pour les enfants, qui ont a-do-ré faire du scooter. Et en moins de 10 mn, nous voici au village.

 

On boit un coup et on mange une glace, en attendant d'avoir des nouvelles de Franck, et puis on rentre. Ca aura été un BREF séjour aux Saintes, bref mais intense ;)

Et avec du recul, on s'est dit qu'heureusement que cette mésaventure n'est pas arrivée à Pierre ou Eléa...

Partager cet article

Published by Pascale, Eléa et Faustine - dans En vacances
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 00:56

En ce 8e jour en Guadeloupe, on décide de se faire une journée "Cascades" et on commence pr le Saut de la Lézarde.

On attaque la balade par un petit sentier boueux et glissant, pendant une petite demie-heure. 

Gwada-Jour8-1.jpg
Gwada-Jour8-2.jpg
... pour déboucher sur cette magnifique cascade du Saut de la Lézarde. 
Gwada-Jour8-3.jpg
On se baigne, l'eau est... vivifiante ! 
Gwada-Jour8-4.jpg
Gwada-Jour8-5.jpg
D'ailleurs tout le monde n'apprécie pas le côté vivifiant de la baignade ;) 
Gwada-Jour8-6.jpg
Mais le site est magnifique avec ses douches naturelles 
Gwada-Jour8-7.jpg
Gwada-Jour8-8.jpg
Gwada-Jour8-9.jpg
La remontée est un peu moins facile que la descente, surtout que les ventres sont affamés. 
Gwada-Jour8-10.jpg
Et le repas est le bienvenu ! Il s'accompagne d'un planteur qui me monte direct à la tête ;) 
Gwada-Jour8-11.jpg
Gwada-Jour8-12.jpg
On enchaîne par une deuxième cascade l'après-midi, pour rester dans le thème cascades de la journée : le Saut d'Acomat, qui a été la cascade préférée d'Eléa. 
Gwada-Jour8-13.jpg
Gwada-Jour8-14.jpg
La descente est assez facile et aménagée. Elle dure à peu près un quart d'heure. Le passage de l'autre côté de la rivière est un peu délicat, car il y a du courant. Mais à l'arrivée à la cascade, on se rend compte que c'est un lieu de choix pour s'amuser à... sauter !
Gwada-Jour8-15.jpg
Gwada-Jour8-16.jpg
Faustine et Pierre ne tenteront pas...
Gwada-Jour8-17.jpg
Gwada-Jour8-20.jpg
Mais Eléa et moi... on s'en donne à coeur joie !
Gwada-Jour8-18.jpg
Gwada-Jour8-19.jpg
Gwada-Jour8-21.jpg

On termine cette petite journée "sensations fortes" par un pur moment de détente dans une source chaude : la source chaude Saint Thomas à Bouillante. L'accès n'est pas indiqué, mais le guide du Routard explique bien comment s'y rendre. Un petit chemin caillouteux qui long la mer nous conduit dans cette piscine naturelle, ouverte sur la mer, et dont l'eau qui sort de la roche provient directement du volcan et atteint les 70 degrés. Avec la mer qui vient raffraichir tout ça, ça donne un superbe spa naturel à 40 degrés. Un ré-gal ! Bien évidemment, l'endroit commence à être connu aussi des touristes et non plus seulement des locaux, et nous ne sommes pas tout seuls !
Gwada-Jour8-22.jpg
On assiste au coucher du soleil depuis la source chaude, et c'est un moment magique.
Gwada-Jour8-23.jpg

Partager cet article

Published by Pascale - dans En vacances
commenter cet article
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 20:16
Non parce qu'avec ma désertion du blog, je n'ai même pas parlé de la rentrée des classes !
rentree1.jpg

Eléa est entrée en CE1, dans une classe avec deux maîtresses. Elle a retrouvé sa meilleure amie qui n'était pas dans sa classe l'an dernier au CP, elle a même retrouvé son amoureux qui était également dans l'autre classe de CP l'an dernier.

Elle adore sa maîtresse du jeudi et du vendredi, un peu moins celle du lundi et du mardi, mais dans l'ensemble elle les aime toutes les deux. Ils sont 31 élèves dans la classe et fonctionnent beaucoup par demis-groupes.

Elle a sport tous les jours ou presque, elle fait de l'anglais et de l'informatique, de la musique et du chant. Il ira quelques fois à la patinoire cet hiver. Elle collectionne les bons points pour pouvoir les transformer en images et espère bien gagner un livre lorsqu'elle aura suffisamment d'images. Bref elle se sent bien, même si la rentrée des vacances de la Toussaint l'angoissait un peu, comme chaque rentrée...

 

Faustine est en classe de GS, avec une maîtresse qui n'était pas celle d'Eléa. Là aussi, ils sont 31 en classe. Je ne sais pas trop quel est le programme, n'ayant pas pu assister à la réunion de rentrée, car celle d'Eléa se déroulait à la même heure (tiens je réalise en écrivant cela que jusqu'aux réunions avec la maitresse, je privilégie Eléa par rapport à Faustine --> cf mon article sur les mensonges de Faustine).

En revanche j'observe que le cahier de vie est de rigueur cette année encore, et nous prenons le temps d'y raconter nos vacances. Une mascotte opère dans la classe : Biscotte Mulotte, et nous avons eu l'honneur de l'accueillir à la maison un week end

rentree3.jpg

Chaque mercredi est organisé un goûter gourmet (un enfant apporte en classe quelque chose qu'il aime particulièrement afin de le faire goûter à ses copains) en alternance avec un objet mystère (on emmène un objet original à faire découvrir aux copains).

Elle a appris à faire les lacets en classe, et je trouve ça super. Je ne me souvenais pas qu'Eléa avait appris cela en classe, c'est sa Tatimi qui lui avait montré un été... 
rentree2.jpg

Elles ont des activités extra-scolaires comme chaque année, et cette année encore Eléa a voulu changer. Les échecs ne lui plaisent plus, elle a choisi de faire du judo et du théatre en anglais cette année, et elle adore !

Faustine a souhaité continuer l'éveil musical commencé l'année dernière, et elle a choisi de faire Arts Plastiques comme sa soeur au même âge. Ca lui plait !

Et nous allons certainement faire venir un professeur à la maison pour apprendre à Eléa dans un premier temps (et peut-être à Faustine) à jouer du piano ! Vaste programme...

 

En tout cas la rentrée s'est bien passée !

Partager cet article

Published by Pascale
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 23:11
mensonges.jpg

Voilà un drôle de phénomène qui s'est mis à toucher miss Faustine ces derniers temps : mademoiselle se met à mentir !

 

Je m'en suis aperçue lorsque je lui ai demandé de façon tout à fait anodine comment ça se passe à l'école, si elle travaille bien, si elle est sage, si la maîtresse est contente. Bref : "Faustine, raconte moi un petit peu tes journées".

 

Et là, mademoiselle, très convaincue de ce qu'elle me dit, me raconte qu'à l'école elle travaille suuuuuuper bien, qu'elle n'a que des sourires et même elle a eu 7, non 8 sourires avec étoile (ndlr : les sourires avec étoiles, on les a lorsqu'on a surpassé ce qui est attendu). "Et puis attends maman, c'est pas tout, même que j'ai fait un suuuuper beau coloriage, j'ai pas dépassé une seule fois et je suis allée le montrer à la directrice qui m'a félicitée !"

 

Alors là, ça a fait tilt dans mon cerveau. Parce que l'histoire du dessin et de la directrice, c'est mon histoire à moi, ce qu'il m'est arrivé en Petite Section, et la coincidence tout à coup me paraît un peu grosse, d'autant plus qu'en Grande Section cela semble déjà plus "normal" de ne pas dépasser...

 

Je joue le jeu et je lui demande de me montrer ce super dessin qui lui a valu les félicitations de la directrice.

- Ah oui mais maman tu comprends je crois que je n'ai pas le droit de le ramener à la maison, la maitresse veut que je le laisse dans la classe.

- Qu'à cela ne tienne, mon petit lapin en sucre, je vais écrire un mail à la maîtresse pour lui demander de te le donner exceptionnellement pour un soir, car je tiens vraiment à voir ce beau dessin !

 

Et là ma petite demoiselle se décompose et finit par m'avouer que non, il n'y a pas de dessin qui a valu les félicitations de la directrice, et que tant qu'à faire, puisqu'on en est aux aveux, il n'y a pas non plus de sourires avec étoiles.

 

Je dédramatise et la rassure, en lui disant que je suis très fière d'elle et qu'elle n'a pas besoin d'enjoliver la réalité pour paraître meilleure que ce qu'elle est...

mensonges2

Rebelotte pile poil le lendemain matin. Faustine farfouille dans son cartable dans le bus qui nous emmène à l'école, et m'offre un dessin qu'elle me dit avec aplomb avoir fait toute seule : des bonhommes, des coeurs, une maison...

Je reconnais tout de suite au style que ce dessin n'est pas d'elle. Ce n'est ni sa façon de faire les coeurs, ni sa façon de faire les maisons et enconre moins sa façon de dessiner les bonhommes...

 

Et là pareil, de fil en aiguille, elle finit par m'avouer qu'en effet, ce dessin n'est pas d'elle, il est de sa copine Astrid, et que elle, de toutes façons, elle est nulle en dessins, et qu'elle n'arrivera jaaaaamais à faire d'aussi beaux dessins qu'Astrid... Une fois encore, je la rassure, et je lui dis que je les adore, ses dessins, que je les trouve très réussis et d'autant plus qu'ils viennent du coeur.

 

Je me suis du coup interrogée sur mon comportement envers Faustine, et le pourquoi du comment elle se sent dévalorisée et en besoin constant de se faire passer pour mieux qu'elle est. Et je me rends compte que depuis toujours, je m'émeus moins de ses progrès à elle que de ceux de sa soeur. Elle subit en quelques sortes les premières fois de sa soeur, pas si lointaines car elles ont peu d'écart d'âge. Ce qui me paraît extraordinaire chez Eléa me paraît presque "normal" chez Faustine, moins de deux ans après...

 

Avec son papa, nous avons donc entrepris l'opération "Sauvez Willy" "Valorisons Faustine" et nous nous extastions désormais de chacun de ses progrès, en espérant qu'elle (re)prendra vite conscience de sa valeur, notre miss mensonges.

Partager cet article

Published by Pascale - dans Faustine 5 - 6 ans
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 22:56

Nous avions réservé quelques jours auparavant une sortie en mer au large de Sainte Rose, dans le Grand Cul de Sac Marin. Le jour J, malheureusement, le ciel est sombre et menaçant. Pas grave, on y va quand même et on a rdv à 13h !

 

On commence par un pique nique sur la plage

Gwada-J7-1.JPG
Gwada-J7-2.JPG
On finit par se prendre une BELLE averse tropicale. Le temps de courir à la voiture, on  est trempé de chez trempé. Mais l'averse passe aussi vite qu'elle est venue, et l'heure est enfin venue d'aller au point de rdv pour faire du BATEAUUUU !!!
Gwada-J7-3.JPG
C'est Alex et son bateau de Passion Bleue Caraibe qui nous accueille. Le bateau est assez grand, on est une petite dizaine, c'est agréable.
Gwada-J7-4.JPG
Gwada-J7-7.JPG
On commence par une visite de la Mangrove avant de se diriger vers l'Ilet La Biche et son cabanon les pieds dans l'eau. L'eau nous arrive à peine aux mollets, et y est chaude. Un régal !
Gwada-J7-5.JPG
Gwada-J7-6.JPG
On fait une halte d'une demie-heure, on fait du Palme-Masque-Tuba, on voit de jolis poissons
Gwada-J7-8.JPG
Et puis on repart en direction de l'Ilet Caret, une bande de sable paradisiaque au milieu de la mer
Gwada-J7-9.JPG
On s'arrête encore une petite demie-heure pour se balader un peu sur l'îlet
Gwada-J7-10.JPG
Gwada-J7-12.JPG
Gwada-J7-13.JPG
Gwada-J7-14.JPG
...se baigner ou regarder les fonds marins avec le masque. Pierre et Eléa ont d'ailleurs trouvé une étoile de mer
Gwada-J7-16.JPG
Gwada-J7-15.JPG

On repart vers une épave au milieu de la mer, à fleur d'eau, où on peut admirer de beaux poissons.

 

Eléa et Pierre s'en donnent à coeur joie pendant que Faustine nage autour du bateau avec un gilet de sauvetage et attachée à une corde, toute fière.


L'avant dernière étape de cette excursion est le fameux ti-punch dans les fonds blancs. Moi je ne me suis pas baignée : on venait de se prendre une averse de pluie et j'avais froid. Mais l'eau est belle...
Gwada-J7-17.JPG
Gwada-J7-18.JPG
En revanche, Franck et les enfants se baignent.
Gwada-J7-19.JPG

Et puis finalement il se met à faire chaud... A faire bien chaud, même ! Ca doit être l'effet du ti-punch (corsé !!!). Les langues se délient et tout le monde se met à rigoler ensemble. 

Alex, le capitaine, qui fait lui-même son ti-punch mais ne boit pas une goutte d'alcool, me glisse en aparté que c'est son moment préféré de la balade, quand les touristes d'un jour, qui ne se connaissent pas, l'alcool aidant, se mettent à rire à et discuter ensemble.

 

Notre dernière étape est l'ilet aux Oiseaux, où on y trouve...des oiseaux ;)

Gwada-J7-20.JPG
L'après-midi est terminé, on en a eu plein les yeux, on s'est régalé, on a eu froid, on a eu chaud, et on a bien rigolé avec un couple d'antillais présent sur le bateau, à tel point qu'ils nous proposent de nous emmener prendre une douche de soufre à Sofaïa, dans les hauteurs de Sainte Rose. Nous voilà donc partis, avec un autre couple de touristes, à suivre Jean-Marc et Mimi, vers la source soufrée de Sofaïa.
Gwada-J7-21.JPG
Quand on arrive sur les lieux, ça sent l'oeuf pourri, l'odeur caractéristique du soufre. Mais on raconte que prendre une douche d'eau soufrée fait du bien à la peau et soignerait même les maladies de peau. En plus, elle est naturellement tiède puisqu'elle vient du volcan.
Gwada-J7-22.JPG
Encore une belle journée à Basse-Terre. Quand on est rentré, il faisait nuit noire !

Partager cet article

Published by Pascale - dans En vacances
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 23:06
On hésitait, à cause de Faustine. Serait-elle capable de monter au sommet de la Soufrière, du haut de ses 5 ans ? On savait que la marche durait environ 1h45, dont une dernière demie-heure très raide. 
Gwada-J6-4.JPG

Et puis on l'a briefée : "tu es un championne Faustine, une sportive, tu PEUX le faire !". Ca a été son leitmotiv tout le long du chemin jusqu'au cratère.

On se gare au nouveau parking des Bains Jaunes, plus bas que l'ancien dont la route qui y mène a été détruite par un tremblement de terre.

Gwada-J6-2.JPG
Et on attaque ! Avec le sourire siouplait ! 
Gwada-J6-3.JPG

Bon l'inconvénient c'est qu'il faut lui donner la main. Voire la tirer, un peu comme un boulet quoi ;)

Mais elle tient bon, elle fait sa championne, ce qu'elle dit à peu près toutes les 35 secondes. 

Gwada-J6-5.JPG
Gwada-J6-7.JPG
Au bout d'une demie heure, on arrive au niveau de l'ancien parking, le parking de la Savane à Mulets. Il reste à peu près une heure de marche... Mais le plus dur reste à venir, on attaque le "raide", par le Chemin des Dames (300 m à grimper, mais du raide donc). 
Gwada-J6-8.JPG
Gwada-J6-9.JPG
Et Eléa, du haut de ses 7 ans ? Eh bien elle est bien obligée de faire sa grande, vu que la petite soeur suit comme une championne. Ce serait quand même la honte de capituler ;) 
Gwada-J6-10.JPG
Même si elle en a parfois un peu plein les pattes ! 
Gwada-J6-11.JPG
Gwada-J6-12.JPG
Gwada-J6-13.JPG
Enfin on arrive à la première "attraction" de la Soufrière : le Gouffre Tarissan et ses fumerolles à l'odeur d'oeuf pourri. 
Gwada-J6-14.JPG
Gwada-J6-15.JPG
Gwada-J6-16.JPG
Puis on continue la visite vers le Cratère Sud, en passant outre l'interdiction de s'approcher à cause des gaz toxiques. Mais du coup nous n'y allons qu'à tour de rôle (et avec Pierre), et laissons les filles de l'autre côté de la barrière.  
Gwada-J6-17.JPG
Gwada-J6-18.JPG
Ce qui est impressionnant lorsqu'on s'approche du cratère sud, c'est le bruit de moteur d'avion que dégage le gaz qui sort du cratère. On se rend compte qu'on est tout petit face aux forces de la nature. Cette vidéo qu'on a faite du cratère le montre bien mieux que des mots. 
;
Gwada-J6-19.JPG
Gwada-J6-20.JPG
Gwada-J6-21.JPG
Et finalement, devant le ton insistant des filles qui mouraient d'envie elles aussi de braver l'interdit, nous avons consenti à nous rapprocher un tout petit peu avec elles, de manière à leur faire entendre le bruit du cratère. 
Gwada-J6-22.JPG
Gwada-J6-23.JPG
Les attractions principales du volcan sont faites, il reste encore une chose à faire avant de redescendre : grimper jusqu'au SOMMET ! On repasse devant le Gouffre Tarissan et le Gouffre Dupuy. 
Gwada-J6-24.JPG
Gwada-J6-25.JPG
Et nous voilà enfin au Sommet ! Youpi, on l'a fait, et Faustine a bien mérité sa médaille de championne ! 
Gwada-J6-26.JPG
En plus on a de la chance, le volcan est dégagé, ce qui est rare, et on peut profiter de la vue splendide qu'on a depuis le sommet de la Découverte. 
Gwada-J6-27.JPG
Maintenant il ne nous reste plus qu'à redescendre, et à vrai dire ce n'est pas le plus facile quand la pente est raide ! 
Gwada-J6-28.JPG
On revient enfin au parking, en passant devant le bassin des Bains Jaunes, ou paraît-il il fait bon se baigner dans ces eaux de soufre à 30 degrès. Nous, on a faim, il est déjà 12h30, on s'est fait 4h de balade, et on n'a qu'une envie, c'est aller déjeuner ! On zappe donc la baignade, l'appel du ventre étant le plus fort. 
Gwada-J6-29.JPG
On trouve un petit resto au bord de l'eau à Trois-Rivières.
Gwada-J6-30.JPG
Et puis direction la 2e Chute du Carbet, accessible en quelques minutes à pied depuis le parking.
Gwada-J6-31.JPG
Le ciel se fait menaçant, et d'ailleurs on se fait arroser par la pluie à plusieurs reprises. La 2e chute du Carbet était autrefois accessible, on pouvait aller s'y baigner. Désormais elle ne l'est plus et on ne peut plus la voir que de loin, depuis un promontoire.
Gwada-J6-32.JPG

Certains bravent l'interdit et s'en approchent en marchant dans la rivère, mais avec la pluie, il y a du courant, donc on préfère rester prudent avec Eléa et Faustine qui ne sont pas bien grandes, surtout en les ayant fait marcher déjà 4h dans la matinée. On se contente de ce lointain spectacle.

 

En revanche, depuis le même parking, on peut accéder au Bassin Paradis, en 15 mn. Et en effet, on débouche au paradis. Ce bassin est une merveille de beauté.

Gwada-J6-33.JPG
Gwada-J6-34.JPG
La petite cascade à droite, c'est une source d'eau chaude qui se déverse directement dans le bassin, autrement dit la baignade est TIEDE, et c'est drôlement agréable.
Gwada-J6-35.JPG
Faustine et Pierre en ont plein les pattes, raz la casquette de la pluie intermittente et d'avoir marché une bonne partie de la journée, et n'ont pas envie de se baigner. En revanche, Eléa, Franck et moi profitons de ce bon bain tiède... un petit quart d'heure, avant d'être chassés par la pluie ;)
Gwada-J6-36.JPG

Partager cet article

Published by Pascale - dans En vacances
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 16:48

Le ciel est encore instable ce jour-là, mais étant donné qu'on est parti en Guadeloupe durant la saison des pluies, on s'attendait à y trouver de la pluie un peu tous les jours... et c'est un peu ce qu'on a eu ;)

Heureusement la plupart du temps, il ne s'agissait que d'ondées d'une dizaine de minutes qui repartaient comme elles étaient venues.

 

Ce 5e jour n'échappe pas à la règle : soleil et nuages valsent dans le ciel. On décide d'aller passer la journée à l'Ilet Gosier, au large de la ville de Gosier.

 

Pour traverser, il faut se présenter à l'embarcadère.

Gwada-J5-1.jpg
Et attendre qu'un bateau vienne nous chercher pour nous y emmener (3 euros la traversée par personne de mémoire). Ils sont 3-4 à faire des allers-retours toute la journée jusqu'à 17h pour emmener et ramener les visiteurs.
Gwada-J5-2.jpg
Gwada-J5-3.jpg
Gwada-J5-4.jpg
On n'est pas tout seuls à avoir eu cette idée, et notamment tout un groupe d'enfants du Centre Aéré débarque, mais on a quand même cette impression très agréable d'être seuls au monde ou presque.
Gwada-J5-5.jpg
On commence par une petite visite de l'Ilet : le phare, la côte rocheuse, les plages de sable blanc...
Gwada-J5-7.jpg
Gwada-J5-8.jpg
Gwada-J5-9.jpg
Faustine fait des chateaux de sable (il y a pire, hein, comme décor pour ses chateaux de sable !) 
Gwada-J5-10.jpg
Pendant que Pierre et Eléa jouent dans l'eau (29 degrés, l'eau, oui je sais je me répète à chaque article ;) ) 
Gwada-J5-11.jpg
Gwada-J5-12.jpg
Et puis on attaque les choses sérieuses : le pique-nique ! 
Gwada-J5-13.jpg
L'après-midi se passe à jouer dans l'eau, à ramasser des coquillages ou des éponges 
Gwada-J5-14.jpg
Gwada-J5-15.jpg
Ou à jouer SOUS l'eau, à se prendre en photo avec l'appareil photo étanche, à filmer ou photographier les oursins ou les poissons.
Gwada-J5-16.jpg
Gwada-J5-17.jpg
Au retour on s'arrête à Sainte Anne pour le goûter, au bord de la plage.
Gwada-J5-18.jpg
Gwada-J5-19.jpg
Gwada-J5-20.jpg

Et Eléa, comme moi petite, est indécrochable de son livre qu'elle emporte partout avec elle ;)

D'ailleurs si vous connaissez des livres pour 7-8 ans qui parlent d'amoooouuuuur, je suis preneuse !

Partager cet article

Published by Pascale - dans En vacances
commenter cet article